Categories: Non classé

by admin1231

Share

Categories: Non classé

by admin1231

Share

En tournoi, il est essentiel de regarder sur sa gauche et de savoir si vous avez affaire à de bons candidats pour relancer. Saviez-vous que plus de 95 % des joueurs de poker en ligne gagnants utilisent un logiciel d’aide à la décisionde (tracker de poker ou HUD)? De là à dire que l’intégralité des joueurs de poker professionnels en utilise? En tant que joueur de poker, votre objectif est de gagner et pour y parvenir sur le long terme, vous devrez exploiter les failles de vos adversaires et prendre de meilleures décisions qu’eux.

  • Ranges pour call une ouverture La plupart des joueurs réguliers ont une range assez restreinte pour « open-call » préflop.
  • Vous voulez faire coucher les blinds et prendre le pot avec les antes.
  • Ces informations sont donc mises à jour main après main, et vous avez donc, en direct, tout ce que vous pouvez savoir sur ce joueur pendant que vous jouez contre lui.
  • Je suis un joueur hyper LAG gagnant (je dirais même, « surfant ») sur la NL10 SH de PokerStars.fr (winrate 35bb/100 en jouant 3 tables, échantillon de 40khands environ).

Lorsqu’il est haut et que l’adversaire paie il faut s’inquiéter. Un tracker est un outil indispensable pour tout joueur sérieux et qui, moyennant un investissement de quelques dizaines de dollars, vous aidera à améliorer votre jeu en permanence. Ces informations sont donc mises à jour main après main, et vous avez donc, en direct, tout ce que vous pouvez savoir sur ce joueur pendant que vous jouez contre lui.

Q: How is VPIP calculated in poker?

Vous allez parfois/souvent vous tromper mais ce n’est pas le plus important. Le risque avec un tracker est de s’appuyer sur les statistiques données sans comprendre réellement leur valeur. Les nombres affichés prennent une valeur réelle, presque palpable, qu’ils ne méritent pas le plus souvent. On a tous déjà hurlé devant notre écran quand, alors qu’on décide finalement de 4b à tapis avec une main moyenne un joueur qui sur-relance en permanence, celui retourne une premium.

  • Le HUD ne vous donne que des informations pour appuyer votre décision.
  • De plus, si à peu près tout joueur régulier connaît les « bons chiffres » pour les VPIP/PFR, les pourcentages standard de squeeze ou de W$SD sont plus mystérieux pour le commun des joueurs.
  • Vous ne pouvez pas vous appuyer sur un simple chiffre mais, vous devez les utiliser relativement à d’autres, comme le pourcentage du temps auquel vos adversaires vont fold face à un continuation bet.
  • Ainsi, si vous ouvrez à 2,5 big blinds et que vos adversaires continuent de 3-bet à 11 ou 12 big blinds avec la même range, cela crée certains avantages et désavantages.

En résumé, il vous permet d’améliorer votre jeu et donc de devenir un meilleur joueur de poker. Un tracker de poker est un logiciel d’aide à la décision analysant en temps réel les styles et habitudes des joueurs à travers des données détaillées permettant d’optimiser vos chances de succès. Son style passif le rend très prévisible postflop et donc profitable à jouer même s’il lui arrivera de craquer vos monstres avec les mains les plus improbables. Car cette espèce de fish semble être en voie de disparition sur les tables virtuelles, où l’on pouvait encore en trouver des bancs entiers il y a quelques années.

Quel tracker de poker choisir?

Aime-t-il les petits connecteurs assortis, le broadways du type Jx10x ou les petits As assortis ? C’est important pour savoir quels types de mains existent réellement dans la range adverse. Passons à présent à l’analyse des statistiques proprement dites. Nous ne nous intéressons pas ici aux « fish » avec des statistiques du style 50/5, mais aux joueurs réguliers. Et deux joueurs réguliers avec des stats 20/18 (VPIP/PFR) peuvent avoir des styles de jeu, et donc leaks, très différents. Évidemment, il est absurde de vouloir faire ces calculs pendant une main.

C’est l’outil de sélection de table ultime, disponible exclusivement dans PokerTracker en tant que service complémentaire. L’idée est de trouver les tables et les adversaires les plus rentables. Il ne sert à rien de jouer contre des joueurs réguliers.

How to Build a Poker Table? Easy DIY Guide for Poker Enthusiasts.

Leur argent est sans doute le plus facile à gagner à cause de leur style large et passif digne d’un samedi soir trop alcoolisé. Véritable pourvoyeur de fonds, ils ont contribué au succès de nombreux joueurs réguliers. Conclusion La plupart des joueurs réguliers ont une stratégie préflop plutôt bonne. C’est post-flop qu’il faudra chercher des failles à exploiter.

  • Comment cela est relié au PFR et quelles conclusions peut-on tirer de ces deux chiffres ?
  • Rien qui nous permette de prendre une décision en toute confiance.
  • Inversement, un joueur avec un PPA trop élevé peu être exploitable dans la mesure où il ouvre trop de mains marginales en fin de parole.
  • Il ‘agit souvent de joueur plutôt serrés, mais certains en abusent et il convient de les repérer.
  • Si vous faites face à un joueur qui ne relance que 8% de ses boutons, il serait sage de songer à passer avec 9♥8♥.

Cela peut-être en cours de sessions, d’après le HUD d’un joueur, la taille de ses mises ou ses « timing tells ». Une des erreurs les plus fréquentes que commettent les joueurs, et je plaide très souvent coupable sur celle-là, est d’accorder une confiance aveugle aux statistiques que leur donne leur tracker. En pratique, quand nous sommes face à une décision, plus nous avons d’informations sur les ranges de notre adversaire plus nous maximisons nos chances de prendre la bonne décision.

Pourquoi utiliser un tracker de poker?

Ces logiciels d’aide à la décision possèdent tout deux des fonctionnalités très précises vous permettant d’améliorer sensiblement votre rentabilité. JOUEURDEPOKER.FR vous expose ci-après les atouts de chacun. Dans la suite de cet article, nous poursuivrons notre étude des types de joueurs en fonction de leur VPIP/PFR et verront quelles autres informations tirer de l’agressivité préflop. Plus la valeur est faible, plus on a affaire soit à une calling station, ou à un joueur qui aime faire des moves postflop (floating).

  • Beaucoup de joueurs réguliers ont remarqué qu’une relance UTG a beaucoup de fold equity.
  • Apprenez à maîtriser cet outil puissant et vous en tirerez de grands bénéfices.
  • Ils en profitent donc souvent pour relancer avec presque n’importe quelles cartes pour voler les blinds (en particulier dans les phases intermédiaires des tournois avec antes).
  • Il est encore très difficile de déterminer si ce joueur 3b seulement pour valoriser ou s’il est capable d’ouvrir son range.
  • Mais ce type de joueur est plutôt rare et la plupart des joueurs ont un PFR compris entre 5% et 20%.

Plus le chiffre est bas, plus il suit souvent le flop avec des mains marginales. Utilisé avec la statistique VPIP, vous pouvez vraiment avoir une idée du style de jeu global d’un joueur. Si votre adversaire a à la fois des statistiques élevées de c-bet au flop et de c-bet au tournant, alors il fait souvent des barrels avec air. Si votre adversaire a un taux de c-bet élevé au flop et un c-bet bas à la turn, alors vous avez identifié votre adversaire comme un one-and-done. Ces gars-là balancent un barrel sur le flop et abandonnent lorsque leur adversaire suit leur mise de continuation. Si votre adversaire est un joueur “one-and-done”, le floating devient votre meilleur ami.

Complete estas tarefas e ganhe prémios semanais em dinheiro

Une range est l’ensemble des mains avec lesquelles un joueur va faire ou a fait une action précise. Afin de prendre les meilleures décisions possibles, nous allons donc utiliser le maximum d’informations dont nous disposons pour estimer la range de sa main. Par exemple, un joueur avec un VPIP de 35% et un PFR de 10% a une range de cold-calling de 25% et est très probablement un fish. Un joueur avec un VPIP et un PFR proches aura également un pourcentage de 3bet plus élevé, car il fait moins de cold-calling. Que vous soyez un joueur de poker débutant, récréatif ou pro, Poker Tracker 4 est un outil qui vous servira et vous aidera à améliorer votre niveau de jeu. Connaître et comprendre comment vos adversaires jouent devrait vous donner un grand avantage sur la façon dont ils jouent les leurs.

  • Ce type de joueur LAG (loose-aggressive, large agressif) aura parfois l’image d’un maniaque, lorsqu’il agresse la bulle, qu’il écrase un joueur faible ou domine la table.
  • Toutes offrent des gages de sécurité pour votre argent, mais certaines y ajoutent des avantages en termes de simplicité ou de discrétion.
  • Si l’un de vos adversaires affiche ces stats, vous êtes face à un joueur tight-aggressive (TAG).
  • Cette statistique est « le ratio de votre PFR au bouton sur le PFR en début de parole dans les pots non-ouverts » et sert à mesurer si un joueur joue plus de mains en position que hors de position.

Cependant, un joueur qui joue 75 % des mains jouera plus de 50 % du temps dans 97 % des cas. Plus la fréquence est importante plus la statistique est rapidement fiable. Comment cela est relié au PFR et quelles conclusions peut-on tirer de ces deux chiffres ? Et bien, le pourcentage de relance pré-flop est le principal composant du VPIP. Hormis relancer pré-flop, votre adversaire a aussi la possibilité de limper ou de suivre. La différence entre le VPIP et le PFR représente la fréquence à laquelle un joueur limp ou call pré-flop.

VPIPの適正値はどれくらい?

Si votre adversaire montre 35% ou plus, il est “showdown happy”. Si leur agressivité est faible, ils ne misent peut-être pas assez souvent avec le lead. Cependant, s’il est agressif tout en ayant un WTSD élevé, il suit probablement trop souvent avec des mains faibles à la rivière. Voici un rapide tour d’horizon des statistiques utilisées par les tracker de poker les plus populaires (PokerTracker, Holdem Manager, Xeester, Poker Copilot, etc…).

  • De là à dire que l’intégralité des joueurs de poker professionnels en utilise?
  • Il ne faut pas hésiter à « resteal » (avec une petite sur-relance) les joueurs qui ont tendance à « steal » (voler les blinds) souvent ou à suivre avec une main ayant du potentiel.
  • L’on peut applaudir les développeurs d’Hold’em Manager pour ces stats qui sont inestimables.
  • Ces affichages Heads-Up montrent des informations sur chaque joueur à la table – en supposant qu’ils ont joué au moins une main en votre présence.

Et si vous tentez un 4-bet avec une bonne main (ou un 4-bet bluff), le pot sera quasiment aussi gros que si vous aviez ouvert à 3 ou 3,5 big blinds. Le 3-bet préflopLe pourcentage de « 3-bet préflop », c’est-à-dire le fait de sur-relancer, est un chiffre essentiel. machines à sous lucky8 Mais plus qu’un pourcentage, il faut savoir quelles sont les mains réelles avec lesquelles un joueur 3-bet. Généralement, une range de 3-bet est polarisée et compte, en plus des meilleures mains, des As assortis ou de petits connecteurs assortis.

Les trackers

Qu’on utilise un tracker ou simplement notre cerveau, le fait est qu’on va s’appuyer sur un échantillon faible où un joueur semble sortir des normes. Quel que soit le scénario, la fréquence de mains jouées est très proche de la fréquence choisie par le joueur, après mille mains. Certains fish aiment suivre pré-flop et aiment suivre au flop mais ne continueront pas au-delà de la turn sans une main décente. Vous pouvez instantanément reconnaître ce type de joueur.

  • Si vous ne jouez que sur une seule table à la fois, il est plus facile de voir qui joue très large ou qui a le dessus puisque vous pouvez vous concentrer sur le jeu.
  • À mon sens, on ne peut pas parler des statistiques sans parler de leurs limites.
  • Cela rend le 3-bet moins attractif pour votre opposant et vous donne souvent une meilleure cote pour suivre quand vous êtes face à un 3-bet.
  • Si votre adversaire a 4bet les 3 fois où il n’a pas fold, la réponse est non.

C’est la fréquence à laquelle un joueur joue ses mains quand il n’est pas de big blind, car le big blind est une mise forcée. Le VPIP est le pourcentage de pots dans lequel un joueur entre, cela montre combien il est actif à la table. La fréquence à laquelle votre adversaire relance avant le flop. La plupart des joueurs ont un PFR inférieur de 4 à 6% de leur VPIP. Par conséquent, s’ils jouent 20 VPIP, le PFR est généralement de 14%-19%.

Les mains relancées en fin de parole et dans les blinds

Que le poker soit un jeu de hasard ou d’adresse, le HUD peut vous être très utile. Il existe de nombreux avantages à utiliser un logiciel de suivi au poker. Tout d’abord, cela peut vous aider à améliorer votre jeu en vous montrant où vous faites des erreurs fréquemment et en vous aidant à prendre des décisions plus éclairées en fonction de vos statistiques. Une autre technique très efficace contre un joueur très solide est de suivre la plupart de ses relances avec des mains spéculatives – petites paires servies et connecteurs assortis. Contre un joueur qui relance peu de mains préflop, la cote implicite devient énorme et toucher un flop favorable sera souvent synonyme de remporter la totalité de son stack. La statistique importante à considérer est le pourcentage de « Fold face à un 4-bet ».

  • Un tracker est un logiciel de quelques dizaines de dollars qui stocke l’historique des mains que vous jouez online dans une base de données.
  • Les petites paires sont beaucoup facile à jouer qu’un axs postflop…
  • Si un joueur mise et relance beaucoup, son facteur d’agression total va augmenter et s’il call beaucoup post-flop, il va diminuer.
  • A un certain degré, c’est aussi possible en tournoi, mais le problème est que dans la plupart des tournois, en particulier online, votre profondeur de tapis est d’environ 20 à 30 big blinds.
  • Le VPIP est le pourcentage de pots dans lequel un joueur entre, cela montre combien il est actif à la table.
  • Dans un article très complet, maxtamines vous propose son aide pour exploiter au mieux les statistiques récoltées par votre tracker et affichées par votre HUD.

STAY IN THE LOOP

Subscribe to our free newsletter.

Related Posts